• Les polis gregues: Atenes
    Les ciutats gregues (polis) eren estats independents, encara que units per una cultura comuna. Abans de l'aparició de la cultura grega, en el món antic mai no va existir el concepte de pàtria com a tal. La gent era fidel al seu senyor o al seu rei i només s'identificava amb els membres del seu clan o família. Els grecs són els creadors del concepte d'estat-nació. La polis (ciutat) grega va ser la primera organització política i social que els individus van sentir com a pròpia. Els homes ja no eren només fills d'una determinada família, sinó que se sentien orgullosos "d'ésser atenencs" o "d'ésser espartans". Aquest sentiment els feia reconèixer-se com a membres d'una societat organitzada entorn d'uns valors i institucions que tenien una història i una cultura comunes.

    D'entre totes les polis gregues va destacar, per la seva evolució i per la influència que va exercir en la història d'Europa, Atenes, doncs allà es va originar el primer govern democràtic de la història. Atenes, com la major part de les polis gregues, comptava amb una nombrosa població de camperols i artesans, una emergent comunitat de comerciants i un important nombre d'esclaus.

    La colonització grega

    Els pobles que habitaven els territoris grecs eren fonamentalment agrícoles. Això no obstant, per raons polítiques i econòmiques, molts dels seus habitants es van veure forçats a emigrar a altres zones. La seva sortida marítima natural els va portar a travessar la Mediterrània i a establir una sèrie de colònies* comercials al sud d'Itàlia, el sud de França i el llevant espanyol, que els van permetre d'entrar en contacte amb els indígenes de la Mediterrània occidental. La seva moneda, la dracma, va unificar el comerç mediterrani que es trobava sota influència grega.

    El naixement de la democràcia
    La democràcia (govern del poble), com a sistema polític que iguala els homes davant la llei, és el fruit de la lluita dels ciutadans d'Atenes contra les famílies riques que els governaven (oligarquia) i que imposaven les lleis segons els seus interessos. L'any <metricconverter w:st="on" productid="599 aC">599 aC</metricconverter> Soló i posteriorment Clístenes (<metricconverter w:st="on" productid="512 aC">512 aC</metricconverter>), van impulsar el sistema democràtic. Els ciutadans es reunien en assemblea per a discutir les decisions que calia prendre i votaven, a mà alçada, qüestions tan importants com declarar la guerra i signar la pau. També elegien els seus representants, denominats magistrats i arconts. Aquests rebien un sou pel seu treball, per la qual cosa se'ls pot considerar els precursors dels polítics i funcionaris actuals.

    Comparada amb les democràcies contemporànies, la democràcia atenenca era molt restringida, ja que dones, estrangers i esclaus no podien votar ni participar en les assemblees. A més, el fet que existissin esclaus -i que fossin els únics que treballaven- fa que veiem incompatible aquest sistema amb el que avui entenem per democràcia. Això no obstant, recordem que és el primer cop en la història que una certa idea d'igualtat es desenvolupa legalment. La democràcia obtingué el seu màxim esplendor a l'època de Pèricles (443-<metricconverter w:st="on" productid="429 aC">429 aC</metricconverter>) i es va extingir amb la derrota d'Atenes (<metricconverter w:st="on" productid="404 aC">404 aC</metricconverter>) després d'una llarga guerra civil.
    El sistema polític atenenc contrasta amb tots els sistemes que s'havien donat en èpoques anteriors, en els quals els reis, faraons, emperadors, sacerdots o nobles havien estat els governants implacables de l'estat. La democràcia grega constitueix l'origen evident de les democràcies modernes que tenen tots els països de la Unió Europea i de la concepció política que es basa en la igualtat de tots els ciutadans.

    Cultura
    La influència grega sobre els països occidentals no es limita al camp polític. La civilització grega va ser la primera en plantejar-se de forma racional el perquè dels fenòmens naturals sense recórrer a explicacions sobrenaturals, màgiques ni religioses. El pensament racional (Plató) i l'aplicació de la lògica al pensament científic (Aristòtil) són l'origen i la base del pensament occidental.

    Els grecs, amb la seva confiança il.limitada en la capacitat humana, desenvoluparen tots els camps del saber: ciències, matemàtiques, astronomia, medicina, literatura i filosofia. En el camp de les arts van establir un cànon (model) de bellesa estètica que tenia la seva plasmació perfecta en el cos humà nu de l'atleta olímpic.

    Extret de http://www.euroaventura.net/catala/homecast/lasal/dracma/index.html


    2 commentaires
  • Chers Cristophe et Sabine,

     

    Nous n'avons pas eu temps de vous écrire, tout est allé si vite... Genève est fantastique, elle est très belle et les italiens sont aimables et très sympa!

    Le 23 de Mars nous avons trouvé un vieil appartement près de l'aéroport, dans la zone industrielle. 

    Il était bon marché et nous l'avons acheté. Le 15 d'Avril nous avons commencé avec lés réparations, et toujours nous ont une maison très belle.

    À propos, nous avons besoin d'un micro-on : en Suisse avions-nous aucun. Aujourd'hui nous irons au supermarché pour acheter le mois cher.

    Vous pouvez rendre-nous visite chaque jour, si est-ce que vous vouliez!

     

    Au revoir !

     

    Magali et Benoît                 


    votre commentaire
  • Bonjour, Sabine! Je te présente mon amie Magali Leduc. Elle est 23, et elle est née à Toulouse, mais elle habite à Grenoble, dans un petit appartement à 16, rue de La Boétie. Magali est célibataire, elle n'a pas d'enfants.

    Sa taille est 1m 68cm, et tu la peux reconnaître par ses beaux yeux bleus. Elle travaille de professeus des écoles, mais nous (elle et moi) nous connaissons de tou la vie, parce qu'elle allait avec moi a les réresentations de théâtre, musique classique et danse contemporaine. Son téléphone est le 04 85 85 85 85.

    Eloi


    votre commentaire
  • Mon ami, toi qui vis dans un état unitaire et centralisateur qui ne respecte pas les différences:

    Tu ne comprends sûrement pas pourquoi nous, les catalans, voulons un Estatut d'autonomie.

    Nous croyons que l'État espagnol est plurinational, pluri-culturel et qu'on parle diverses langues en lui. L'Estatut doit être la reconnaissance de ce fait.

    L'Estatut actuel a été approuvé en 1979, et il est encadré dans la Constitution espagnole de 1978.

    Pourquoi doit-il être changé ? À ces moments de sortie du régime franquiste on a fait une approche peu rigoureuse pour qu'on puisse consolider la démocratie comme objectif prioritaire. En outre, approximativement durant 25 années, tout vieillit et il doit s'adapter à la réalité actuelle

    Les points plus importants que le Projet d'Estatut - qui a été récentement approuvé par un 50% du Parlament</em /> de la Catalogne – sont:

    - La reconnaissance de l'identité: Catalogne est une nation;

    - La consolidation linguistique: la langue catalanne est la langue propre de l'Éducation et la langue habituelle de l'Administration à la Catalogne; la langue espagnole est aussi officielle, mais elle l'est à tout l'État: tous doivent la connaître - ça ne figure pas dans l'estatut en vigueur - et tous ont le droit de la parler.

    - La Catalogne veut être solidaire, mais elle ne veut pas être utilisée systématiquement. C'est pourquoi il est accepté un modèle de financement avec contrôle sur la collecte.

    - Blindage de compétences. Toutes les compétences que le nouvel Estatut reconnaît à la Catalogne ne peuvent pas être envahies par des lois de l'État ou les dispositions réglementaires.

    - La constitution forme un état avec 17 Communautés autonomes, cela dilue la personnalité de la Catalogne (ou la personnalité d'Euskadi et de la Galice). Le nouvel Estatut doit renforcer la bilatéralité et le dialogue entre égaux entre l'Espagne et la Catalogne.

    Le Projet d'Estatut devra suivre une longue et complexe démarche dans les institutions législatives espagnoles

    Le texte final qui est approuvé - si ceci passe – a la cour espagnole doit se soumettre à un referendum à Catalogne. Tout le processus peut durer presqu'une année.

    Mon ami, les différences signifient richesse. Vous devez respecter les peuples qui coexistent dans votre république. Vous pouvez penser que tous vous êtes français, mais vous êtes aussi Bretons, Occitans, Basques, Corses, Catalans...

    Nous aurons des problèmes parce que on nous dira que notre Projet d'Estatut est anticonstitutionnel et non-solidaire, mais rien est vérité. C'est seulement la manière de défendre l'Espagne monolingue et centralisatrice. Cette idée est indéfendable après 30 années de la mort du général Franco.

    Ami français, observe comment évolue déjà l'estatut que nous réclamons et verras comme à la fin le comprendras.

    Eloi

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Roald Dahl est né au Pays de Galles le 13 septembre 1916. Il était le troisième des quatre enfants du couple Harald et Sofie Magdalene Dahl, auxquels s'ajoutent deux autres enfants d'un premier mariage paternel.

    Roald Dahl a connu une enfance et une jaunesse assez mouvementées. En 1920, son père est mort d'un pneumonie.

    Sa mère a decidé alors de s'installer en Angleterre, à Landaff. C'est la qu'il a vecú jusqu'à l'âge de vingt ans.

    Il a arrêté ses études à dix-huit ans car il revâit de voyager et entrer comme stagiaire au " Service Orient " pour la compagnie pètrolière Shell.

    Il est parti travailler en Afrique, en 1936, à Mombasa au Kenya.

    Dès la déclaration de la Seconde Guerre Mondiale, il s'est engagé dans la Royal Air Force à Nairobi comme pilote de chasse.

    Six mois plus tard, il a echappé par miracle à un terrible accident d'avion dans le désert de Libye.

    Souffrant des suites de son accident, il a été rapatrié en Anglaterre. Escadrille 80, publié en 1986, fait le récit de ces années.

    Il est envoyé en Amérique comme attaché à l'ambassade britannique de Washington mais chargé aussi secrètement d'espionner. Il mène alors une vie mondaine, fréquentant des personnalités comme Ernest Hemingway.

     

    A Washington, en 1943, il a recontré l'écrivain C.S. Forester qui le pousse à relater son accident en Libye pour le Saturday Evening Post. Il a publié son premier texte Les Grimlins, qui inspirera très fortement un film de Joe Dante, 40 ans plus tard.

    À la fin de la guerre, il a passé six années à écrire en Anglaterre.

    En 1953, après un retour à New York, il a épousé la jeune actrice Patricia Neal dont il aura cinq enfants.

    Le couple s'est installé à Gipsy House, en Anglaterre, où l'auteur écrira ses plus célèbres romans, dans une cabane, au fond du verger de sa maison.

    En 1960, il a publié un autre recueil de nouvelles à suspense: Kiss, kiss. Son fils, encore bébé, survit à un accident de voiture, mais subit d'importants dommages ay cerveau.

    À partir de 1961, Roald Dahl s'est lancé dans la literature enfantine pour distraire ses propres enfants.

    En 1965, sa femme a été victime d'une maladie dont elle est sortie handicapée.

    En 1967, il a participé à l'écriture du scenário d'un James Bond: On ne vit que deux fois.

    Il a écrit James et la grosse pêche et a connu son premier gran échec avec Charlie et la chocolaterie.

    Il a enchâiné alors les succès avec L'enorme crocodile (1976), La potion magique de Georges Bouillon (1981), Le Bon Gros Géant (1982), Sacrées Sorcières (1983) et Matilda (1988).

    Il s'est associé à Quentin Blake pour illustrer ses ouvrages.

    En 1983, il a divorcé pour épouser Felicity Crosland.

    Le 23 novembre 1990, Roald Dahl est mort atteint d'une leucémie.

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires